L’étourderie

Publié par Paul Sédir le 2 Sep. 2018 dans Non classé | 0 commentaire


Distractions, versatilité, imprudence, imprévoyance, irréflexion, inexactitudes, négligences, oublis : autant de défauts d’attention. Ils mènent à l’échec, au découragement, à l’épuisement. Accroître la puissance d’attention est une source de patience; il faut s’y mettre sans bruit, sans à-coups, avec douceur, avec ténacité; le moindre détail est important; le moindre obstacle doit recevoir mes soins minutieux.
Les émotions, les pensées, les actes, les paroles projettent dans l’atmosphère seconde une émission dynamique qui, après une trajectoire plus ou moins sinueuse et longue, revient à son point de départ. Toute concentration produit dans l’organisme fluidique un point de vide où sont attirées ces petites comètes; ainsi naissent les associations d’idées si gênantes lorsqu’on veut s’abstraire.
Les adeptes possèdent des méthodes pour accroître la puissance de l’attention, pour calmer ces effervescences, pour libérer la pensée; le mentalisme, le psychisme, le magnétisme personnel des Américains se sont approprié tout ce qu’ils ont pu de la psychologie orientale. Mais tout cela n’est qu’artifice et transplantation abusive d’énergies. L’homme n’a pas le droit de prendre une force, de la sortir de son domaine, de l’installer ailleurs. Il croit, en faisant cela, être très habile; il n’est que destructeur, tyran et semeur de désordres.
L’être humain est comme toutes les autres créatures : c’est par le centre qu’il se développe et non par la circonférence; et son centre, c’est son coeur.
Cet entraînement-là n’est plus un émondage; c’est une culture normale dans la pleine terre de l’oeuvre matérielle, sous le soleil vivifiant de la bonne volonté; il ne tue rien; il consolide, organise et unifie.

OBSERVANCE : Ne pas se laisser aller à l’inaction ou à la rêverie.

La transfiguration

« Seigneur, qu'il nous est bon d'être ici. » (Matthieu XVII. 4)

Le désespoir

« Mon âme est triste jusqu'à la mort... Cependant, Père, non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. » (Marc XIV, 34, 36)

Le Dégout de Vivre

"J'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point." (Luc XXII, 32)

Le Mensonge

« Il ne se tient pas dans la vérité parce qu'il n'y a pas de vérité en lui; quand il profère le mensonge, il parle de son propre fonds. » (Jean VIII, 44)

Le Désir De Briller

Toutes leurs actions, ils les font pour être vus des autres. (Matthieu XVI, 5)

L’entêtement

« Jésus reprocha aux Onze la dureté de leur coeur, parce qu'ils n'avaient pas cru. » (Marc XVI, 14 )

La Calomnie

« Ils étaient là, debout, l'accusant avec grande véhémence. » (Luc XXIII, 10)

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Pin It on Pinterest

Share This