L’ascension permise

Publié par Stephane le 23 Déc. 2017 dans Pensée | 0 commentaire


Les sacrifices successifs de plusieurs générations d’êtres vertueux sont les préparations nécessaires à la venue dans leur monde de Celui qui les libéreras de leur présente forme.

L’ascension permise

Les sacrifices successifs de plusieurs générations d'êtres vertueux sont les préparations nécessaires à la venue dans leur monde de Celui qui les libéreras de leur présente forme.

Si grande…

"Les sacrifices successifs de plusieurs générations d'êtres vertueux sont les préparations nécessaires à la venue dans leur monde de Celui qui les libéreras de leur présente forme."

Préparation à sa Venue

Les sacrifices successifs de plusieurs générations d'êtres vertueux sont les préparations nécessaires à la venue dans leur monde de Celui qui les libéreras de leur présente forme.

Le domaine de l’Evangile

"Devant Dieu se tiennent l'Homme et la Nature. En chacun d'eux, depuis l'incarnation du Verbe, se trouvent du relatif et une lueur d'absolu, du créé avec une semence d'incréé. Le créé, c'est tout ce dont la connaissance et le gouvernement ont été promis à l'homme; c'est l'ensemble des objets du savoir spéculatif, du pouvoir pratique, des sciences et des arts, tant exotériques qu'ésotériques. L'incréé, c'est tout ce qui reste à jamais inaccessible à l'homme, hors de lui et aussi en lui; c'est le don de Dieu; c'est le domaine de l’Évangile, de la mystique."

Parution du maître

Mais lorsque le Maître paraît, c'est comme un soleil qui se lève dans le coeur du disciple; tous les nuages s'évanouissent; toutes les gangues se désagrègent; une clarté nouvelle s'épand, semble-t-il sur le monde; l'on oublie amertumes, désespoirs et anxiétés, le pauvre coeur si las s'élance vers les radieux paysages entrevus, sur lesquels la paisible splendeur de l'Eternité déploie ses gloires; plus rien de terne n'assombrit la Nature; tout enfin s'accorde dans l'admiration, l'adoration et l'amour. Sédir

Floraisons

C'est dans le Don que fleurissent les fruits de la Foi.

Le fils de l’homme

" Car telle est la raison pour laquelle le Verbe s’est fait homme, et le Fils de Dieu, Fils de l’homme : c’est pour que l’homme, en entrant en communion avec le Verbe et en recevant ainsi la filiation divine, devienne fils de Dieu " Irénée

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Pin It on Pinterest

Share This