La misanthropie

Publié par Paul Sédir le 8 Août. 2018 dans Méditation hebdomadaire | 0 commentaire


 

« La multitude était assise tout autour de lui. » 
(Marc III, 32)

 

Commentaires de Sédir:

Quand la société des hommes me devient insupportable, je sens toutefois qu’il me faudrait quand même ne pas la fuir, que ma patience tient là une occasion de croître; et que peut-être mon amabilité, par la peine qu’elle me coûte, rendra possibles des améliorations inattendues chez ceux dont l’entretien m’excède.
Les plus petites choses importent. Le regard échangé avec un passant exerce une influence mystérieuse sur lui, sur moi, sur les témoins. Se refuser aux fréquentations, c’est une sorte de mépris; or, toute plante porte des fruits conformes à sa nature. Il y a chez Alceste un sentiment exagéré de sa propre valeur.
Si j’ai des chagrins, ou si mon humeur est morose, un effort d’amabilité me distraira ou me fortifiera contre moi-même; tandis que la solitude rendrait ma peine plus cuisante et mon caractère encore plus vulnérable.
D’ailleurs, pourquoi les autres ne mériteraient–ils pas mon attention ? Je ne connais rien d’eux qu’un masque; leur être réel m’échappe; le devin le plus habile n’arrive jamais à entrevoir que quelques-unes des apparences de ceux qui le consultent. Pas un homme, pas une créature n’est inutile; de tous et de toutes je puis apprendre une leçon.
Et puis, mes goûts changent plus vite que l’aspect des nuages poussés par le vent. Ceux-là mêmes qui aujourd’hui m’horripilent, peut-être demain quitterai-je mon devoir pour courir après eux. La sagesse pratique n’est-elle pas de suivre l’école de la vie telle que les leçons s’en succèdent, et de faire chaque chose en son temps ?
Enfin, mon Maître, Lui, dont l’intelligence contenait toutes les idées, dont le coeur reflétait et rayonnait toutes les noblesses, dont le regard perçait à jour toutes les misères, Lui à qui la société des humains était certainement un martyre perpétuel, n’a-t-II pas supporté les vaniteux, les sots, les lâches et les aveulis ?

OBSERVANCE : S’abstenir de juger les hommes sur l’apparence de leur personnalité extérieure.

Dans la même catégorie

Le désespoir

« Mon âme est triste jusqu'à la mort... Cependant, Père, non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. » (Marc XIV, 34, 36)

L’entêtement

« Jésus reprocha aux Onze la dureté de leur coeur, parce qu'ils n'avaient pas cru. » (Marc XVI, 14 )

Le Mensonge

« Il ne se tient pas dans la vérité parce qu'il n'y a pas de vérité en lui; quand il profère le mensonge, il parle de son propre fonds. » (Jean VIII, 44)

Le Dégout de Vivre

"J'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point." (Luc XXII, 32)

Les miracles de Jésus

« Nul ne peut faire les miracles que tu fais, si Dieu n'est pas avec lui. » (Jean 111. 2)

L’inquiétude

« Le lendemain aura soin de lui-même. » (Matthieu VI, 34)

La misanthropie

« La multitude était assise tout autour de lui. » (Marc III, 32)

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Pin It on Pinterest

Share This

Fatal error: Uncaught wfWAFStorageFileException: Unable to save temporary file for atomic writing. in /home/clients/16f3d3f8bda58149382a9037d4fa8921/web/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php:30 Stack trace: #0 /home/clients/16f3d3f8bda58149382a9037d4fa8921/web/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php(650): wfWAFStorageFile::atomicFilePutContents('/home/clients/1...', '<?php exit('Acc...') #1 [internal function]: wfWAFStorageFile->saveConfig('transient') #2 {main} thrown in /home/clients/16f3d3f8bda58149382a9037d4fa8921/web/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php on line 30